Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Eric Evrard

L'avis de Michael Gundill :

le mental est beaucoup dicté par la génétique en cas d'obésité, beaucoup vont aller se consoler chez Macdo il y a de plus en plus d'obéses dans le monde ça ne vient pas de la génétique physique mais plutôt mentale on te mattraque le cerveau avec du sucre, graisses et pub depuis très jeune

L'avis d'Olivier Lafay :

Je ferai un article sur mon blog à ce sujet.

- l'ossature joue beaucoup : 40 de bras avec de gros os, ce n'est pas 40 de bras avec des os fins. Il faut plus de viande pour celui qui a des os fins. Celui qui a de gros os part donc avantagé.

- le physique de départ joue beaucoup. Si tu démarres avec 35 de bras, et si tu t'investis autant dans ton entraînement que quelqu'un qui démarre à 25, tu atteindras rapidement les 40 et tu les dépasseras. Celui qui démarre à 25 va ramer plus longtemps et ce sera déjà bien pour lui d'atteindre les 40.

- la longueur des membres et des muscles joue beaucoup. J'ai des os fins, de longs bras et de longs muscles. Quand j'étais en Fac, je m'entraînais avec un ami qui était aussi grand que moi mais avec de gros os et des membres courts (et des muscles courts). 
A 39.5 de bras, on disait que j'avais des bras "corrects" mais pas gros du tout. Mon ami faisait 40 et tout le monde disait qu'il était énorme. Il faisait effectivement plus ramassé, plus dense, plus puissant d'aspect, plus trapu. Or, son tour de poitrine était inférieur au mien (j'explosais ses tee-shirts), idem pour les épaules. Pourtant on me disait "mince" (athlétique, en fait, mais pas balèze)...

De plus, lui avait commencé à 35 de bras, moi à 25.5 

Ecto, méso, endo, ce sont des catégories faciles qui posent la réflexion mais ont peu de sens en fait.

Par contre, les différences entre les gens sont bien réelles.

Ce que je veux dire, c'est que ces catégories peuvent être vue comme une photographie à un instant donné mais ne révèlent rien du passé ou du futur de la personne. 

Un "endo" peut devenir sec, écorché et ne jamais reprendre un gramme de gras. 

Un "ecto" peut devenir obèse. 

un "méso" peut devenir très fin. 

Etc.

Commenter cet article