Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Eric Evrard

Pour moi, les pull sont les meilleurs mouvement pour le haut du corps, ils donnent, je dirai cette allure que tout culturiste devrait rechercher. Ceci dit je les fais allongé sur le banc, les bras tendus, avec la barre courte, je descends au moins à l'horizontal, mais je ne fini pas le mouveau, comme d'habitude. Je faisais les pull le jour des pectoraux et le jour des dorsaux où je les travaille plutôt en négatif.

La longue portion du triceps est bi-articulaire. Elle s'attache sur l'omoplate (cavité sous glénoidienne). Dans tout les mouvements de dos, elle intervient donc. Le pullover étire dont cette portion dans sa phase négative. Chez certains, ayant un mauvais recrutement des dorsaux et des pecs, il se peut que cette portion fasse la majorité du travail, surtout si l'on plie les bras. (Ce qui l'étire encore plus). Le pullover pour développer les dorsaux, je ne sais pas si il y a mieux.

Le pullover pour s'ouvrir la cage pour s'ouvrir la cage thoracique, c'est du bidon, on est tous ok. Mais afin de développer son grand dorsal, c'est un plus. Aucun exo n'étire autant le grand dorsal. Si on parle du Pullover pendant l'adolescence. On sait que les cartilages costaux sont relativement souples avant de se durcir avec l'âge. En faisant du Pullover donc, on peut tirer sur ces cartilages afin de gagner en profondeur de cage. Ce ne serait pas exceptionnelle mais c'est déja ca de gagner.

Si l'on regarde les insertions musculaires du grand dorsal, on voit tout de suite que le pullover est un exercice génial. Le grand dorsal étant attaché sur le bras, 1/3 supérieur de l'humérus, sur la coulisse bicipitale, tout mouvement du bras change la contraction ou l'étirement de ce muscle. Dans la majorité des mouvements de dos, le biceps est un facteur limitant le travail du grand dorsal car il nécessite tous une flexion d'avant-bras sur bras. Au Pullover, le biceps n'intervient plus. Concernant la participation de la longue portion du triceps au Pullover, cette portion intervient aussi dans tout les autres mouvements pour le dos car elle est attaché sur l'omoplate, sous la glêne de l'omoplate qu'elle se contracte dès qu'il y a rétropulsion de l'épaule qui est la fonction première du grand dorsal. On voit donc que c'est un excellent mouvement, qui plus est, travaille le grand dorsal dans une amplitude bien supérieur aux autres mouvements de dos. Ce n'est pas pour rien que la Machine Pullover Nautilus d'Arthur Jones a la côte. Mais bon, nous parlons avec haltères ou barre ici.

Concernant les rotations de buste, ce n'est pas non plus inutile. Regarde du coté de l'anatomie des obliques et du carré des lombes. Pour la flexion latérale avec un poids, regarde du coté du grand oblique. Tu risques d'être surpris. Mais ca reste néanmoins un exercice dangereux. Qui a dit de mettre lourd au Pullover pour étirer les cartilages costaux? Cela me fait rire. Tu ne veux pas élargir ta taille mais tu fais du SDT. Si l'on regarde les physiques des meilleurs deadlifters, ils ont tous la taille large. De toute facon, on voit bien qui pratique quoi comme exercice. Si l'on regarde encore une fois, les pratiquants du SDT, on peut remarquer un développement des trapèzes très en avance sur les dorsaux. Ca s'appelle du recrutement moteur. On est donc loin de dire que le soulevé de terre est plus efficace pour recruter le grand dorsal que le pullover.

De toute facon on ne s'élargit pas la taille en faisant trop d'obliques. C'est comme si, je te disais que je prend trop de muscle en les travaillant, c'est un mensonge ! Par contre, faire du SQT et du SDT, c'est ce qu'il y a de mieux pour s'élargir la taille. Regardons les meilleurs power. Par exemple, Vogelpohl de chez Westside, assez sec a la taille hyper large. De toute facon, il n'y a rien d'étonnant. La charge étant tellement lourde qu'il faut une sangle abdominale extrêment forte afin de ne pas s'écrouler avec la barre. On est loin d'avoir la même contraction avec des rotations de buste.

Contracter un muscle même avec une charge légère vaut mieux que de ne pas le travailler du tout. A force de contracter un muscle, les détails apparaissent. On a qu'à prendre l'exemple des fessiers striés de Coleman ou de Atwood ? Ils font du stepper pratiquement tout les jours en accentuant la contraction du fessier à chaque pas ce qui contribue aux stries qu'ils arborent. C'est la même chose avec les rotations de buste.

Pullover par Rudy Coia
Pullover par Rudy CoiaPullover par Rudy Coia
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article